La vipérine commune

Mise à jour le 

La Vipérine commune pousse dans des habitats variés, au bord des routes, sur les falaises, les dunes, les landes. Très commune en France, sa floraison a lieu d’avril à août.

D’une hauteur de 50 à 100 cm, les longues tiges raides et dressées à poils raides émergent d’une rosette de feuilles formée la première année. Elles sont couvertes de fleurs d’abord roses puis bleues à 5 pétales, dotées de longues étamines saillantes. Les feuilles, sessiles, sont rêches et poilues. Chaque bouquet de fleurs ou cyme se déploie comme une queue de scorpion.

Les corolles à lobes inégaux ressemblent à des mâchoires ouvertes de serpent et les étamines qui dépassent la corolle rappellent la langue du serpent. Cet aspect a donc fait longtemps croire que cette plante pouvait soigner les morsures des reptiles ! Le nom scientifique Echium est dérivé de Echis, «  vipère  ». Ses autres noms communs sont l’Herbe aux vipères, l’Herbe à couleuvre ou la Langue d’oie.