La barge rousse

Mise à jour le 

Nom latin : Limosa lapponica

La Barge rousse est un limicole élancé, qui présente un bec assez long et arqué vers le haut, une tache blanche pointue sur le croupion et une queue barrée de foncé.

Son plumage varie en fonction de la saison et du sexe. En plumage hivernal, les mâles et femelles sont gris chamois avec des stries sombres sur la poitrine et le dos alors qu’en plumage d’été le mâle se distingue nettement par son plumage de couleur rouge brique flamboyant alors que celui de la femelle est beaucoup plus pâle.

Cet oiseau est un très grand migrateur comme l’atteste un individu bagué qui a parcouru 11 800 km en huit jours. La barge rousse niche dans la toundra et les tourbières du nord de la taïga. Elle hiverne en Europe et en Afrique occidentale le long des côtes : estuaires sablonneux, baies peu profondes.

La Barge rousse se nourrit dans les eaux peu profondes de vers marins, moules, escargots, larves, coléoptères qu’elle trouve en enfonçant son long bec sensible dans la boue ou le sable. Les groupes sont vus à la limite de la marée.

La Réserve nationale accueille chaque année en moyenne 550 individus soit près de 7% de la population hivernante en France. L’espèce est classée en Annexe 1 de la directive oiseaux et est donc considérée comme une espèce menacée.

En savoir plus :