L'actinie commune

Mise à jour le 

Nom latin : Actinia equina

L’actinie commune ou «  anémone tomate  » se rencontre très fréquemment dans les flaques.

On peut la rencontrer jusqu’à quelques mètres de profondeur, mais son habitat principal est très superficiel :c’est la plus commune des anémones du médiolittoral.


Très ubiquiste, on le retrouve aussi bien dans les milieux exposés aux vagues et à la houle que dans les milieux abrités, et tolère les fluctuations de température (eurytherme) et de salinité (euryhaline) les plus extrêmes. Pour supporter la sécheresse, elle sécrète un mucus qui la rend luisante et conserve une petite réserve d’eau à marée basse.

Elle se fixe au substrat grâce à un disque adhésif, mais a la possibilité de se déplacer en rampant sur la roche ou en se décollant si les conditions de vie deviennent défavorables.Actinia equina est une anémone qui atteint 50 mm de hauteur. Elle possède environ 200 tentacules rétractiles qui mesurent 20 mm de longueur. Ces tentacules sont disposés en cinq ou six cercles concentriques. La coloration est variable, mais les teintes les plus souvent rencontrées sont le vert et le rouge.