submenu limitempty submenu
submenu limitempty submenu

Découverte de la réserve

Toutes les espèces

L’Ajonc d’Europe

Ulex europaeus

Cet arbrisseau, de la famille des Fabacées, colonise les landes sèches de l’ouest de la France. Son aire naturelle est corrélée à l’influence du climat atlantique. Il existe en Bretagne 3 espèces d’ajonc : l’Ajonc d’Europe, l’Ajonc nain et l’Ajonc de Le Gall.

Son nom latin Ulex vient du grec ulé signifiant broussaille et du latin uligo signifiant marais.

Parfois nommé jonc marin, vigneau ou grand ajonc, il peut atteindre les 2,5-3 m et ses feuilles transformées en épines rendent les fourrés denses impénétrables.

Autrefois il était utilisé comme fourrage pour le bétail. Il était broyé pour casser les épines, et ceci toujours en hiver afin d’éviter la présence de graines dans le fourrage (les graines de l’ajonc sont toxiques). L’ajonc était ainsi surnommé « la luzerne des pays pauvres ». Il a également servi pour faire des teintures et comme bois de chauffe, notamment pour les fours réclamant de hautes températures.

Aujourd’hui ses fleurs très odorantes donnent un miel apprécié pour sa saveur.

Autres espèces
Conception du site : agence Loesys