submenu limitempty submenu
submenu limitempty submenu

Découverte de la réserve

Toutes les espèces

Le Grèbe à cou noir

Podiceps nigricollis

Le Grèbe à cou noir se reconnaît à son aspect dodu, son front abrupt et sa calotte arrondie. Le bec noir est menu, pointu et retroussé (profil en trompette). L’œil est rouge. En période nuptiale la tête, le cou et le dos sont entièrement noirs. Des plumets jaunes ébouriffés sont présents sur chaque côté de la tête et les flancs sont brun-rouge.

Espèce très grégaire, le Grèbe à cou noir vit en petites colonies. Exceptionnellement, si et seulement si les conditions sont optimales, ces « petites » colonies peuvent atteindre plus d’une centaine de couples. Migrateur partiel, il vit sur les étangs riches en végétation aquatique en période de reproduction, et préfère les lacs et les littoraux (lagunes et baies) en période hivernale.

Le Grèbe à cou noir a une alimentation très diverse : insectes aquatiques, larves de coléoptères, libellules, moucherons, crustacés et petits poissons composent le menu.

Les grèbes à cou noir nichent à proximité de colonies de mouettes rieuses  et de guifettes noires, afin de s’assurer une sécurité supplémentaire contre les prédateurs. Le nid, construit par la femelle et le mâle, est composé de débris de feuilles et de tiges de roseaux. Il est posé sur des plantes flottantes ou sur un îlot. La femelle a une ou deux couvées, de 3 ou 4 œufs. Durant 3 semaines environ, le mâle et la femelle se relaient pour couver leur progéniture ; ils se partageront les oisillons, nidifuges, dès la naissance.

Le Grèbe à cou noir est présent presque toute l’année en baie de Saint-Brieuc avec une fréquentation plus importante durant l’hiver. Quelques pics de fréquentation sont parfois signalés en mars, correspondant probablement à des haltes migratoires lors de la migration prénuptiale.


Autres espèces
Conception du site : agence Loesys